G Three, Une main de fer dans un gant de velour

Les Genelec G Three sont des enceintes actives ou amplifiées, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas besoin d’amplificateurs séparés pour fonctionner, ils sont intégrés à l’enceinte. Dans le cas de la G Three, chaque enceinte contient deux amplificateurs, un étant dédié aux aiguës, l’autre étant dédié aux basses et médium. Pour finaliser votre système, il suffira de leur adjoindre un sélecteur de source (avec ou sans convertisseur digital analogique) avec contrôle de volume.

Genelec produit des enceintes actives depuis 1978, les enceintes de monitoring professionnel sont leur cœur de métier. Genelec est aujourd’hui un leader incontesté dans le domaine et il est fréquent de rencontrer leurs enceintes dans de nombreux studios d’enregistrement, des studios de radio ou télévision.

Les G Three, elles, font partie de la gamme Haute Fidélité de la marque Genelec appelée également Genelec Home Audio, c’est-à-dire qu’elles sont adaptées à une écoute domestique. La gamme Home Audio est composée de 5 enceintes, de la G One, la plus petite à la G five, la plus grande et la plus puissante. On trouvera également 2 caissons de basses (F One et F Two) qui dans leurs nouvelles versions feront office de hub numérique et analogique (un article spécifique leur sera dédié prochainement). Toute la gamme est disponible au choix en blanc ou en noir.

les Genelec G Three seront mes stars de l’été. Pour leur première sortie officielle en France, ces petites enceintes en aluminium recyclé se sont comportées comme des grandes, elles ont su montrer « de la rigueur, de la précision, mais aussi de la douceur et de la générosité » sur tous les styles de musique (dixit On-Mag, voir leur guide Hifi 2.0, pages 94-95).

Performances : 5/5 étoiles
Construction : 5/5 étoiles
Musicalité : 5/5 étoiles

Quelques liens intéressant :
La gamme Genelec Home Audio (en anglais)
Le test des G Three de On mag (fichier PDF téléchargeable) ou en ligne sur On mag

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion sur “G Three, Une main de fer dans un gant de velour

Laisser un commentaire